Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 août 2022 5 19 /08 /août /2022 18:36
Une comète vient de s'éteindre et la foudre s'abat sur la communauté des surfeurs et des amoureux de la mer.
Nos pensées vont à la famille de Jules et notre prochaine session dans les vagues de l'île de Ré ou d'ailleurs lui sera dédiée en toute simplicité.
Une communauté en deuil (Virginie Valadas: les rétais média).
C’est le cœur en mille morceaux que je rédige cette newsletter : l’île de Ré est en deuil et plus particulièrement la communauté des surfeurs, du surf club rétais, du surf de compétition UNSS au collège de Saint-Martin-de-Ré et même du collège tout court, de tous les clubs nautiques de l’île de Ré et de tous les clubs de sport plus largement. Tous les ados de Ré, les jeunes adultes, le corps enseignant et tous les parents, même ceux qui ne connaissent pas la famille Prou, sont bouleversés par cette insoutenable nouvelle : Jules Prou, jeune sportif originaire de l'île de Ré, 16 ans a disparu dans l’archipel des Açores le lundi 15 août au cours d’une plongée en apnée. Aujourd’hui, le 19 août, les autorités portugaises ont annoncé que les recherches avaient cessé.
Sur la toile et les réseaux, les hommages sont nombreux, qui tous évoquent la gentillesse, la maturité et l’esprit sportif de l’adolescent.
Jules Prou était un athlète, un jeune espoir du surf français, il évoluait depuis deux ans au pôle Espoir de Bretagne, une structure rattachée à la Fédération Française de surf pour la préparation des futurs athlètes professionnels.
Il pratiquait le surf depuis l’âge de ses 5 ans, comme son petit frère Valentin, comme sa maman Charlotte, professeure des écoles et comme son papa Benjamin, professeur de mathématiques au collège Les Salières à l'île de Ré. Car Jules appartenait à une famille de surfeurs aventuriers. Ici à l’île de Ré, tout le monde les appelait la Surf Island Family.
Le quatuor multipliait les voyages inspirés par les récits d’aventures et de résilience de Liz Clark et Nicolas Bouvier.
En 2020, lors d’un trip de six mois en Indonésie et en Irlande, ils avaient accepté d’être filmés par Mathias Joubert pour la réalisation du documentaire Less is more qui a été sélectionné et diffusé au Festival du film d’Aventure de La Rochelle en 2021 et dans d’autres festivals également.
Aujourd’hui, pour rendre hommage à Jules, je vous invite à regarder ce beau documentaire en libre accès sur Youtube.
C’est notre manière à nous, avec la communauté des Rétais qui pleure la perte de ce beau et bon jeune homme, de nous associer au chagrin de cette famille, tellement unie, tellement sportive, incarnant des belles valeurs.
C’est notre manière à nous de leur dire que nous partageons leur peine et que Jules est dans le coeur de tous les Rétais, jeunes et moins jeunes.
Disparition.
Disparition.
Partager cet article
Repost0

commentaires